Pes AC maNus

50,00 TVA incluse

C’est son propre corps que Louis Blanc décline en noir et blanc, compose avec minutie, utopie, folie entre ressemblance, vraisemblance et dissemblance. Le corps, «chose insensée» disait Platon, est à la fois thème et sujet artistique majeur, presque exclusif et obsessionnel, dans la série de photographies “cORpuS” de Louis Blanc.

Le GLEAM’Art

Présenté dans son passe partout 20×30 cm, le GLEAM’Art vous offre une qualité exceptionnelle. Imprimée sur papier d’Art mat 100% coton, la photographie conservera toute sa splendeur pour plus de 100 ans.

En cochant la case “Cadre”, vous recevrez votre GLEAM’Art sous un cadre Nielsen C2 noir mat brossé.

Options d’encadrement GLEAM’Art et GLEAM’Art XL

ATTENTION : choisir l’option encadrement XL UNIQUEMENT si disponible dans “choix du format”
Les cadres de marque NIELSEN sont en aluminium noir mat brossé.

Description

Au-delà du visuel, les autoportraits corporels de Louis Blanc nous invitent à exercer un regard sur nous-mêmes ou autrui concentré sur l’axe unique et vivant d’un corps polymorphe qui pose en « désordre » dans un espace-temps neutre.

Le corps est à la fois pose et mouvement qui suspend son envol le temps de prises de vue originales. Le corps : mélange paradoxal de vulnérabilité, de puissance, de distance entre soi et soi-même, dans un silence résonnant. Le corps est à la fois le théâtre de l’âme et l’expression quintessentielle d’une beauté plastique, poétique, artistique. Un corps de tous les possibles, un corps incarné d’une intériorité entre l’être et le paraître. Ce qui fascine Louis Blanc dans cette série, c’est l’image que peut donner le corps en associant une posture à une mise en scène photographique ; le résultat est inattendu, étonnant, voire dérangeant, comme si le corps avait son propre langage.